img

Jardinez au naturel !

Comme la plupart des cours d'eau, l'Arc et ses affluents dont le Bayon, n'échappe pas à cette pollution par les pesticides. En effet, la qualité de ce petit fleuve côtier typiquement méditerranéen, aux potentialités écologiques remarquables, est fortement impacté par ces produits.

Les quantités de pesticides utilisés par les jardiniers amateurs peuvent paraitre dérisoires, pourtant les surfaces traitées bien souvent ruisselantes, favorisent un transfert direct vers la rivière. D'où la nécessité de changer nos habitudes.

Ainsi, les pesticides utilisés dans une allée pour enlever les "mauvaises herbes" ou dans le potager contre les pucerons, parviennent inexorablement dans nos cours d'eau, entrainés par la pluie. Même en petite quantité, avoir recours à ce type de produit n'est pas sans conséquence sur notre environnement.

Traiter, c'est également menacer l'équilibre fragile et naturel de son jardin au détriment des alliés du jardinier que sont les insectes, les oiseaux, les papillons, les hérissons et même les "herbes folles".

Au-delà du risque pour l'environnement, le danger de ces produits est souvent minimisé. Pourtant, utiliser des pesticides, c'est s'exposer soi-même et ses proches à des produits toxiques pour la santé.

Depuis plus de 4 ans, le SABA (Syndicat d’Aménagement du Bassin de l'Arc) s'engage en partenariat avec 16 enseignes à promouvoir des solutions sans pesticides et à informer les jardiniers amateurs sur la dangerosité des produits phytosanitaires. Pour ce faire, le SABA, grâce à l'accompagnement de l'Agence Régionale Pour l'Environnement et l'Ecodéveloppement (ARPE) a mis en place depuis 2014, la charte "Jardiner au naturel, ça coule de source !".

Vous trouverez des informations complémentaires concernant l'opération, la liste des magasins (pépinières, jardineries, magasins de bricolage) participants à cette opération ainsi qu'un livret et des fiches pour la pratique des méthodes naturelles au jardin sur  le site du SABA : www.saba-arc.fr , rubrique zéro pesticide. 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les pesticides interdits dans les espaces verts en 2017 et les jardins particuliers en 2019

Depuis le 1er janvier 2017, l'utilisation des produits phytosanitaires dans les espaces publics est interdite (loi relative énergétique et la loi Labbé). Ainsi l’État et les collectivités locales ne peuvent plus utiliser ces produits pour l'entretien des espaces verts, promenades, forêts et les voiries.

A partir du 1er janvier 2019, l'utilisation de pesticides par les particuliers sera également interdite. La vente en libre service de ces produits n'est d'ailleurs plus autorisée depuis le 1er janvier 2017.--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------