Cerémonie des voeux 2020

samedi 25 janvier 2020, à la salle des fêtes La Ferme de Beaurecueil

 

En préalable, Monsieur le Maire a donné la parole à M. Bruno Ely, conservateur en chef et Directeur du Musée Granet à Aix-en-Provence. Monsieur Bruno Ely a présenté l’œuvre de Fabienne Verdier en particulier ses peintures de la Montagne Sainte Victoire. C’est l’une des ses œuvres qui a été reproduite pour la carte de vœux communale 2020.

 

Extrait du discours de M. le Maire

 

Un grand bravo à ceux qui, chaque année, font parler de Beaurecueil. Cette année : Adrien Grau, élève de CM2 de l’école, a obtenu un prix d’expression écrite du concours organisé par l’Académie des Palmes Académiques et René Berges, du Comité de Pilotage de Marseille Provence Gastronomie, pour son implication tant au niveau de la commune que l’ensemble du Département pour cette manifestation...

 

Tout d’abord j’évoquerai avec vous, pour la dernière fois de ce mandat, la Métropole Aix-Marseille Provence.

 

L’an dernier, à la même période, nous attendions que l’État se prononce sur l’avenir institutionnel de notre département.

Souhaitée par certains, rejetée par d’autres, une fusion des Bouches-du-Rhône (avec ou sans le Pays d’Arles), avec la Métropole a longtemps été envisagée. Nous n’attendions en réalité que la date de mise en œuvre.

 

Contre toute attente, la fusion n’est plus à l’ordre du jour.

Ce choix a plusieurs conséquences positives pour les communes, et c’est suffisamment rare pour le souligner.

 

La première en matière d’aide au financement de nos projets communaux, le Conseil Départemental, notre partenaire historique quasi exclusif, reste une entité à part.

La seconde, essentielle à mes yeux : notre commune sera toujours représentée dans l’enceinte métropolitaine.   

 

Autre motif de   satisfaction, le report du transfert de la compétence voirie des communes vers la Métropole. Conserver cette compétence était important pour les communes, car symbole de notre rôle de proximité, elle représente l’une de nos actions du quotidien…

 

Vous le savez peut-être, nous étions 47 élus dont 33 maires (sur 92) à avoir formé un groupe d’intérêt communal, dès la création de la Métropole, en 2016.

Notre groupe a pu bénéficier de moyens pour faire face, souvent, à des centaines de rapports et autres documents à étudier en seulement quelques jours.

L’objectif de notre groupe d’élus était simple : informer et donner la parole aux petites et moyennes communes, afin qu’elles puissent défendre leurs intérêts, leurs prérogatives et compétences, dans le respect des grands enjeux et schémas Métropolitains.

Nous avons mis de côté nos idées ou couleurs politiques pour ce qui nous préoccupe le plus, chaque jour, dans le cadre de notre mandat : votre intérêt et celui de la commune…

 

Au niveau communal :

Avant d’aborder ce sujet, rappelons que les missions des maires, intégrés dans une Métropole, ont fortement été réduites, les moyens de les remplir également et pour autant les habitants viennent toujours frapper à la porte de la mairie, celle-ci restant un point de passage incontournable.

 

Quelques points à retenir :

-          L’adoption, avec nos collègues des communes voisines, d’une politique ambitieuse en matière d’espaces naturels, patrimoine, forêt, au niveau du périmètre du Grand Site Sainte Victoire, dossier qui a obtenu le renouvellement du label Grand Site de France en fin 2019.

-          La poursuite d’une politique de soutien à l’école communale avec notamment un accord de partenariat avec Châteauneuf-le-Rouge pour une alimentation 100 % bio et de proximité de la cantine à partir de leurs serres.

-          Le lancement de la rénovation du pigeonnier en vue d’y créer un lieu de vie convivial.

-          Le classement en AOC Côtes de Provence du territoire communal. Ainsi que nous l’avons évoqué lors du Conseil Municipal de décembre dernier, le Lycée de Valabre, fermier de la commune, a fait part de son intérêt pour développer cette filière viticole sur une partie des terrains qu’il exploite. Un avenant au contrat d’affermage sera discuté.

-          Les travaux relatifs à la fibre : ORANGE vient de nous faire savoir que les premiers logements seront éligibles fin de ce premier semestre 2020.

-          Enfin, un mot sur les finances avec deux chiffres : en-cours de la dette par habitant 367 euros/habitant (contre 1 538 pour la même strate dans le 13) et capacité de désendettement 1 an, contre 9 pour la même strate (voire 22 pour la Métropole). Des chiffres excellents !

 

Je vous souhaite une très bonne année 2020. Bonne santé à toutes et à tous.